Chien promené en laisse

Combien coûte l’implant d’une puce GPS pour chien ?

On dit souvent que le chien est le meilleur ami de l’homme… Et pour beaucoup de personnes, c’est véritablement le cas alors pucer leur animal avec un tracker GPS  leur semble logique et rassurant. Dans cet article, nous reviendrons sur le coût de cette démarche, ses répercussions mais aussi ses limites.

Qu’est-ce qu’une puce GPS pour chien ?

De plus en plus de propriétaires de chiens veulent tout faire pour assurer la sécurité de leur animal de compagnie. L’implantation d’une puce GPS dans le chien est une option de plus en plus populaire, car elle permet aux propriétaires de suivre leur animal n’importe où et à tout moment.

Pour les propriétaires de chiens qui souhaitent garder un œil sur leurs animaux de compagnie, l’implantation d’une puce GPS peut être une option à considérer. Bien qu’il y ait un coût initial pour la procédure et l’équipement nécessaire, cela peut être un moyen pratique et fiable de retrouver un animal perdu. Les puces GPS pour chiens sont généralement de petite taille, ce qui les rend faciles à implanter et à cacher. Les chiens peuvent vivre normalement avec une puce GPS, et cela ne leur cause généralement aucun inconvénient.

Comment l’implantation d’une puce GPS est-elle effectuée ?

L’implantation d’une puce GPS est une procédure assez simple qui peut être effectuée par un vétérinaire qualifié. La puce GPS est généralement implantée sous la peau du animal, dans la région du cou ou de la base de la queue. L’implantation n’est généralement pas douloureuse pour l’animal et ne nécessite pas d’anesthésie. Après l’implantation, la puce GPS sera en mesure de fournir des informations de localisation précises en cas de besoin.

Combien de temps dure l’implantation d’une puce GPS ?

L’implantation d’une puce GPS prend généralement environ 30 minutes à une heure. La puce GPS est généralement implantée sous la peau, dans le muscle ou dans l’oreille de l’animal.

Cet article va aussi vous intéresser : Chien fugueur, quelles sont les solutions ?

Mais combien coûte l’implantation d’une puce GPS pour chien ?

Le coût de l’implantation d’une puce GPS pour chien varie en fonction de plusieurs facteurs, notamment le type de puce implantée, le nombre de chiens à pucer, le vétérinaire sélectionné et l’emplacement géographique. En général, le coût de l’implantation d’une puce GPS pour chien se situe entre 50 et 200 euros.

Les puces GPS les plus couramment implantées chez les chiens sont les puces électroniques micro-puce et les puces GPS en saillie. Les puces électroniques micro-puce sont généralement plus petites que les puces GPS en saillie et sont implantées sous la peau du chien, ce qui les rend invisible à l’œil nu. Les puces GPS en saillie, quant à elles, sont un peu plus grosses et sont implantées à la surface de la peau du chien.

Chiens qui courent

Le coût d’un implant GPS pour chien est très variable selon les prestataires et les options choisies. Les différents dispositifs existants sur le marché se basent généralement sur un système de géolocalisation par satellite, qui est très précis mais peut être coûteux à mettre en place.
Les implants GPS les plus simples sont généralement facturés entre 200 et 400 euros, tandis que les systèmes les plus élaborés peuvent coûter jusqu’à 1 000 euros ou plus. De nombreux facteurs entrent en jeu dans le coût final d’un implant GPS pour chien, notamment la complexité du système, le nombre de fonctionnalités incluses et la couverture géographique souhaitée.

Quels sont les risques associés à l’implantation d’une puce GPS ?

Les risques associés à l’implantation d’une puce GPS sont les suivants :

  • Risque de rejet : le corps peut rejeter l’implant, ce qui peut entraîner des complications et des infections.
  • Risque de migration : la puce GPS peut se déplacer dans le corps, ce qui peut entraîner des complications et des infections.
  • Risque d’infection : l’implantation d’une puce GPS peut entraîner une infection, ce qui peut entraîner des complications et des infections.
  • Risque de cancer : il a été suggéré que l’implantation d’une puce GPS peut augmenter le risque de cancer, bien que cela n’ait pas été prouvé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *