pied de menthe sur un rebord de fenêtre

Pourquoi les feuilles de menthe noircissent ?

La menthe est une plante vivace qui peut être rustique ou semi-pérenne selon l’espèce. En effet, il existe une trentaine d’espèces différentes dans la nature allant des variétés aromatiques aux plantes dites médicinales.

Toutes les sortes de menthe peuvent être cultivées de la même manière car elles ont à peu près les mêmes besoins nutritionnels, les mêmes exigences environnementales et une durée de conservation identique.

Largement répandue en Europe, en Asie et en Afrique, et on peut retrouver la menthe sur des terrains non cultivés, le long des sentiers et sur des sols frais et/ou humides, Pas besoin de s’acclimater !

Parmi les plus connues, on retrouve :

  • la menthe gentilis qui possède une tige et des feuilles velues,
  • la menthe aquatica qui pousse naturellement dans les zones humides,
  • la menthe spicata est une plante qui prospère dans les zones non cultivées et les prairies et qui est fréquemment utilisée comme arôme dans le chewing-gum et le dentifrice,
  • la menthe citrata qui est connue pour son arôme fort et son feuillage foncé,
  • la menthe arvensis qui pousse à l’état sauvage,
  • la menthe aurea reconnaissable grâce à ses rayures jaunes,
  • la menthe piperita qui est souvent utilisée dans les secteurs de la pharmacie et de la confiserie.

On peut avoir quelques difficultés, par exemple : la menthe qui noircit.

Pourquoi la menthe s’abîme et noircit ?

pieds de menthe

Pourquoi ma menthe noircit ? Même si la menthe est une plante vivace, il reste qu’elle peut vite s’abîmer aussi. Plusieurs causes peuvent être à l’origine de cette détérioration. Nous vous dévoilons dans cet article quelle peut être l’origine de la noirceur des feuilles, comment détecter les responsables et comment se défendre contre les parasites de la menthe les plus fréquents.

Et si vous souhaitez sauvé d’autres plantes, cet article pourrait vous intéresser : comment faire repartir une orchidée sans feuille ?

Le temps à l’origine des plus gros dégâts

La météo est l’une des responsables des feuilles de pied de menthe qui noircissent. En effet, lorsqu’elle est trop exposée au soleil, la menthe va sécher et noircir. La menthe noircie est-elle comestible ? Malheureusement non, menthe qui noircit en séchant ainsi que ses feuilles ne seront plus comestibles.

Les pucerons : ennemi n°2 de la menthe

Les pucerons sont de très petits insectes, d’environ un millimètre de long, qui se nourrissent de la sève des plantes et produisent un composé sucré qui attire d’autres insectes parasites comme les fourmis.

Les insectes sont donc regroupés en nombre sur votre menthe et ils deviennent à l’approche de l’été rapidement l’ennemi le plus incontrôlable des plantes en général, et de la menthe en particulier.

puceron sur une feuille de menthe

Une fois les pucerons installés, ces derniers piquent les feuilles de menthe et les pétales, laissant des zones décolorées, et peuvent être de couleur noire, verte, grise ou orange. La plante devient de plus en plus vulnérable aux infections virales et fongiques à mesure qu’elle vieillit. Aussi, lorsque les pucerons ont la capacité de voler de plante en plante, ils déposent leur charge virale et sont des vecteurs de maladies.

Les pucerons peuvent être aussi à l’origine de la couleur noir des feuilles et de la menthe noircie.

Dans ce cas, la météo peut vous aider à sauver votre menthe et pouvoir utiliser quelques feuilles dans vos mojitos cet été ! En effet, la pluie, les températures froides ainsi que le vent vont permettre de limiter la propagation. A l’inverse, forte humidité et  chaleur aideront encore plus les pucerons à proliférer.

Quand les chrysomèles parasitent la menthe…

Les chrysomèles sont de la famille du coléoptère défoliateur. Ils mesurent de 10 à 12 mm et possèdent une couleur vert métallique ou rouge cuivré qui permet de le repérer facilement.

On retrouve généralement ces insectes de fin avril à fin mai, et c’est à cette même période que les œufs éclosent. Une fois le pied de menthe investi par ces insectes, les feuilles et les tiges de la plante sont toutes endommagées.

Escargots et limaces : mieux vaut se méfier !

escargot sur une feuille

Bien que les escargots et les limaces n’apprécient pas la menthe, le mucus qui s’écoule régulièrement de leur pied peut vite former une tache argentée et asséchée la plante.

Les limaces s’installent aux pieds des plantes et elles s’attaquent généralement aux feuilles des plantes et arbustes voisins : pommes, fraises, artichauts, peupliers, conifères, tomates…

3 astuces pour redonner un belle couleur à la menthe

Si votre menthe commence à noircir, mieux vaut agir vite pour lui donner un second souffle. Découvrez sur cette vidéo des conseils qui vous aideront à prendre soin de votre menthe :

Ainsi, pour remédier, vous pourrez par exemple procéder à l’élimination manuelle. Enfilez une paire de gants et munissez-vous d’une boule de coton pour soigner les feuilles abîmées. Si certaines feuilles vous semblent trop détériorées, vous pourrez alors procéder à une coupe à l’aide d’un sécateur propre pour que la menthe n’attrape une maladie.

Si vous êtes envahis par les insectes, vous pourrez alors préparer un mélange à base de macérat d’ail ou de savon de Marseille pour remédier naturellement aux feuilles de menthe qui noircissent.

Enfin, l’une des autres astuces à mettre en place pour éviter que les feuilles ne noircissent est de planter idéalement la menthe dans un endroit ombragé qui n’est pas exposé plein sud, par exemple sous des arbres fruitiers. La menthe n’a pas besoin de beaucoup d’eau mais elle doit être plantée dans du terreau ou du sable de drainage. L’important est de ne pas placer la plante en contact direct avec les rayons du soleil qui bruleraient les feuilles.

(2 commentaires)

  1. bonjour ma menthe tombe et noircie mais je nais aucun insecte car c’est a l’interieur d’une piece bien ventile et agreable pour toute mes autre plante que faire

    1. Bonjour,

      Essayez peut-être de changer le terreau car la menthe est assez gourmande : un terreau spécial plante potagère ou encore de l’or brun. L’objectif est que le terreau ait une bonne rétention d’eau pour garder les racines de la plante aromatique au frais. L’arrosage régulier permettra aussi de ne pas assécher les racines de la menthe.

      Vous pouvez aussi changer régulièrement le substrat de la menthe en le divisant pour le changer 2 fois par an environ et en veillant bien sûr à planter la menthe seule dans une jardinière ou un pot spacieux (idéalement 20 centimètres de profondeur et 30 centimètres de diamètre).

      Enfin, le problème peut peut-être venir de votre façon de récolter la menthe. La règle : attendre au moins deux mois après la plantation et bien extraire les tiges (pas seulement les feuilles). A noter qu’en hiver, la menthe perd naturellement ses feuilles : il suffit de laisser la plante tranquille jusqu’au printemps.

      Voilà, j’espère que vous réussirez à ravoir votre plante ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *