Comment gérer sa meute de chiens de chasse ?

Meute de chiens de chasse

Lorsque l’on a une meute de chiens, il faut savoir être organisé pour pouvoir pratiquer la chasse avec plusieurs chiens. Le chien évolue, comme le loup, en groupe hiérarchisé. La meute de chiens de chasse (rappelons-le : griffon, beagle, epagneul breton, setter anglais, cocker, barbet…) adopte un fonctionnement qui lui est propre et permet d’éviter un maximum les conflits.

Aujourd’hui les chiens vivant en meute sont essentiellement des chiens de chasse ou des chiens de traineaux car dans les deux disciplines, c’est l’action du groupe qui permet d’obtenir un résultat.

Tous les chiens évoluent dans le même environnement et ont un objectif commun fixé par le maître de la meute qui les a éduqués dans ce sens. Leur instinct de chien d’arrêt, de terrier, d’eau ou courant fait le reste.

Comment assurer la santé de sa meute de chiens ?

Un chien performant c’est un chien en bonne santé. C’est pourquoi il est très important de suivre de près la santé de chaque chien qui compose la meute. Plusieurs éléments entrent en compte :

  • Suivre le carnet de santé à la lettre ;
  • Bien alimenter et hydrater les chiens selon les races ;
  • Analyser si des comportements sont anormaux ;
  • Suivre les cycles de reproduction pour les femelles ;
  • Traiter les chiens contre les parasites si nécessaire.

Si vous avez des doutes ou que vous ne savez pas quels gestes effectuer, il vous est possible et même recommandé, de faire appel à un vétérinaire. Ce dernier, selon les informations que vous lui transmettrez, pourra évaluer par téléphone, la douleur ou la gêne de l’animal et ainsi vous indiquer si cela mérite une intervention à domicile ou en clinique.

Surveiller l’hygiène du chenil

Autre élément qu’il est important de surveiller quand on dispose d’une meute de chiens : la gestion du chenil. En effet, un chenil propre garantit une meilleure santé pour vos chiens.

Pour avoir un chenil sain et propre, il faut bien le nettoyer et ce, de manière régulière. Il existe notamment des protocoles de gestion sanitaire des chenils. Pour les chasseurs, cela concerne les élevages dont la portée dépasse le nombre de deux par an. Que comprend ce règlement ?

3 chiens de chasse dans un chenil

Ce règlement comporte plusieurs éléments à effectuer ou suivre : établir un plan de nettoyage et de désinfection des locaux et du matériel, suivre les règles d’hygiène en interne, la visite d’un vétérinaire soit une fois ou deux fois par an selon le nombre de chiens.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter cet article.

Dresser et partager des moments avec vos chiens

Dans le dictionnaire français, la meute représente une troupe de chiens dressés pour la chasse à courre. Le dressage fait donc partie des fondamentaux pour apprendre les chiens à chasser seul, ou en groupe.

Sachez qu’il existe deux types de hiérarchie : le rapport Homme – chien et le rapport des chiens entre eux. Explications.

La chose primaire, c’est l’éducation du chef de meute. Comme dans toute famille, et encore plus chez les animaux qui vivent en groupe, il faut un leader. Vous devez dans un premier temps dominer celui qui sera le dominant de la meute. En tant que maître, c’est à vous d’établir les règles, de dire comment tout se passe dans une meute.

Il faut donc dresser avant le tout le dominant, celui qui est privilégié. Dès lors que vous avez une meute, c’est au dominant de diriger, les autres chiens suivront. Lors des promenades, un ordre est aussi à respecter, dans le sens ou le ou les chiens soumis doivent être placés entre le chien dominant et vous.

La place du maître et la place du chien

Au quotidien, chaque chien occupe une place bien précise : le chien dominant a le droit d’aller dans tous paniers. En revanche, si un autre chien vient dans le panier du dominant, il faut laisser le dominant déloger de son panier les autres chiens. Si ce dernier ne le fait pas, il faut alors montrer qu’on le légitime en délogeant de son panier, les autres chiens. Lors des repas, c’est toujours au dominant de manger en premier car c’est une logique canine.

Enfin, une hiérarchie n’est jamais figée dans le temps au sein d’une meute. Si le dominant vieillit, il est possible qu’un autre chien vienne prendre sa place. Dans ce cas, c’est à vous de repérer quel chien le remplacera sauf si cela se fait naturellement.